Présentation

Le Centre d’histoire et d’archives du travail (CHAT) se consacre à la préservation de la mémoire des syndicats au Québec. Il a pour mission de sensibiliser et de soutenir les syndicats dans la conservation et le traitement de leurs archives.

Le CHAT veut sauvegarder les témoignages documentaires portant sur les luttes livrées par les syndicats pour bonifier les conditions de travail. Il vise à intéresser les chercheurs au monde du travail et au syndicalisme et à rendre l’histoire des syndicats disponible pour la relève syndicale.

Actif depuis janvier 2014, le CHAT s’active à collecter, traiter, conserver et mettre à la disposition du public des fonds d’archives de syndicats, d’organismes et d’individus concernés par le monde du travail.

Le CHAT est composé d’un rassemblement de militants-es représentatifs des organisations québécoises du monde du travail et de chercheurs-es engagés-es dans l’histoire des travailleurs-ses.

Pourquoi créer un centre d’histoire et d’archives du travail au Québec en 2014 ?

Les promoteurs du Centre d’histoire et d’archives du travail (CHAT) expliquent les motifs de ce projet né de la nécessité de fournir aux travailleurs québécois actuels et futurs des outils pour comprendre le chemin franchi à ce jour. Il est apparu opportun de mettre en lumière la singularité de l’histoire complexe des syndicats et des organismes de défense des travailleuses et travailleurs québécois souvent regroupés auparavant au sein d’organismes canadiens ou nord-américains alors que d’autres évoluaient au sein de structures exclusivement québécoises.

Nos outils seront constitués principalement d’archives syndicales à collecter, traiter, conserver et mettre à la disposition du public. À partir d’une première enquête auprès des syndicats de la FTQ, un inventaire du potentiel archivistique des organismes syndicaux a montré la richesse d’un tel projet. Bénéficiant d’un fonds de démarrage de la Caisse d’économie Desjardins des travailleuses et travailleurs unis, le CHAT s’est mis en route : des objectifs ont été définis, des collaborateurs recrutés, des locaux trouvés, un archiviste-conseil embauché et des premiers services d’archivage ont été amorcés avec des syndicats (vêtement, débardage). Ce qui reste à faire est énoncé : collaborations actives avec les centrales syndicales et des organismes de soutien des travailleurs au Québec; rapports avec la communauté des chercheurs; recherche de financement. Les résultats des quatre premières années de fonctionnement sont exposés dans le Rapport des administrateurs des années 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Lors de la sixième assemblée générale du CHAT (27 mars 2019), les membres présents ont procédé à l’élection de onze administrateurs au conseil d’administration : Marc Comby, Hélène David, Daniel De Blois, Jacques Desmarais, François Gagnon, Jean-Pierre Gallant, France Laurendeau, André Leclerc, Janson L’Heureux Lapalme, Claude Rioux et Jacques Rouillard. Le conseil d’administration a ensuite élu ses officiers : André Leclerc, président, Jean-Pierre Gallant, vice-président, Jacques Desmarais, secrétaire, et Claude Rioux (trésorier).

Le CHAT dans les médias